7 rue de la Marquette - 31700 Beauzelle
contact@isabelle-leroy.fr

Actualités

 

 

Dessin réalisé par Audrey de www.toutenvaleurs.com

 

L’alchimie, c’est quoi ?

Ancienne tradition née en Orient sous le mot Al-kemia, l’alchimie est la faculté de transmuter au sens littéral du terme, le plomb en or.

 

Mais savez-vous que l’alchimie est d’une grande modernité et efficacité pour opérer des transformations à l’intérieur de nous. Au delà du changement d'un matéiau vil en matériau noble, l'alchimie propose une véritable transmutation, changement profond au niveau de la psychlogie.

La transmutation au niveau mental relève d'une véritable magie comme l'enseignait les maitres anciens.

Pourquoi ?

Le respect des trois étapes majeures appelées oeuvre permet de traverser les chamboulements personnels.

Avez-vous constaté que nous vivons des cycles ? Que ce soit en terme de métier, de relation personnelle amicale et amoureuse.

La vie n’est plus linéaire. Le changement est désormais la règle.

Il parait plus facile de le dire sur le papier que de le vivre.

Avez-vous déjà vivre de grandes étapes de vie nécessistant des changements : divorce, décès d’un proche ou professionnels : burn out, licenciement brutal ?

Si vous répondez par l’affirmative, alors vous comprenez ce que je veux dire. Divorcer, être licencier est une épreuve dont on ne se relève pas facilement. L’estime de soi, l’image, la confiance en soi est mise à mal. La violence de l’épreuve peut nous mettre à terre psychologiquement mais aussi physiquement.

Pour revenir à soi, à ses propres ressources, il est important de se faire accompagner. D’une part, pour se recentrer sur son intérieur, ses ressources et d’autre part pour prendre le temps de la maturation du renouveau, du prochain cycle qui s’offrira à nous.

En quoi consiste ces trois étapes appelées oeuvres alchimiques. Il est indispensable de respecter l’ordre des oeuvres.

Elle porte chacune le nom d’une couleur : au noir, au blanc, au rouge.

Tout est symbole en alchimie. Tout est relié aux éléments de la nature.

Il est indispensable de respecter l’ordre des oeuvres.

L’expérience alchimique vous conduire vers votre nature véritable nature, l’être que vous êtes venu vibrer sur Terre.

L’oeuvre au noir

C’est l’étape du masculin, chaud, fixe.

Le soufre dans cette oeuvre est identifié au corps actif. Son symbole est identifié au soufre qui se trouve dans le corps. Son symbole et un triangle sur une croix. Le soufre brule facilement. Est associé aux flammes de l’enfer et aux passions bouillonnantes. Est associé au corps.

Sous le signe de Saturne c’est la coagulation du soufre au moyen d’un feu lent aboutissant à une calcination totale.

On se débarrasse de ses croyances, ses limites, ses entraves.

A l’instar de l’athanor de l’alchimiste, le cadre thérapeutique devient un vase hérmétique. Dans ce vase, se dévoile le chaos intérieur, la confusion interne.

Cette étape est placée sous le signe de la décapitation du corbeau, symbolique de la mort. A l’issue de cette oeuvre, c’est une forme de mort à une part de nous-même, une image ancienne de soi qui a été brûlée et de la mélancolie qui peut arriver suite à cette perte.

Soufre

 

L’oeuvre au blanc

C’est l’étape du féminin, fluide, froid, passif et volatile.

Le Mercure philosophique représenté par le signe du Mercure modifié est la semence fertilisante de tous les métaux, semence imparfaite venant de la Terre,. Sous l’effet de la sulfuration, il engendre la transmutation des métaux. Le Mercure exprime l’équilibre. Il unit le matériel et le spirituel. Le mercure est liquide. Associé au vif argent  car vivant et rapide. Est associé à l’esprit.

Sous le signe de la Lune, symbole des émotions, de la réceptivité, de la féminité, de la sensibilité, des états d’ame. Qui n’est pas sensible à l’influence de l’évolution de la lune. La lune est l’astre le plus proche de notre Terre, satellite de notre planète, sa révolution se fait en 28 jours.

L’oeuvre au blanc correspond à la purification où le corps métallique est lavé jusqu’à l’obtention du vif argent. On devient conscient de soi et de sa propre nature lumineuse. Le symbole de cette pureté et la licorne, blanche et spirituelle. 

Mercure alchimique

 

L’oeuvre au rouge

Le sel est pas un principe qui stabilise, harmonise dans le Tout les deux principes du Soufre et du Mercure. Il est lié à la loi des transmutations physiques et à la loi des transmutations morales et spirituelles. C’est le liant qui unit le souffre au mercure. Son symbole est un cercle ou soleil divisé en deux par une diagonale qui le traverse en son milieu, image parfaite de l’équilibre. C’est le symbole de la sagesse. Il est identifié à l’âme. Est associé à l’âme.

Phase ultime de la transformation, du changement, de l’intégration.

La dernière identification à éliminer est celle du soi séparé. L’union dans la psyché de l’âme et du corps représente le mariage alchimique final symbolisé par le rouge. Le rubedo est le moment ou l’alchimiste devient ce qu’il a toujours été.

C’est le moment de la conjonction, celui du moment où le moi laisse la place au Soi et à la complétude, tous les morceaux de l’être ont été rassemblés.

Sel alchimique

 

Télechargez le e book gratuit "Aventure alchimique"

 https://marchedanslavie.systeme.io/9ebb3a5f

 Pour aller plus loin, le livre complet

https://www.amazon.com/Aventure-alchimique-Voyage-lumière-French-ebook/dp/B08BK35LLN/ref=sr_1_1?dchild=1&keywords=isabelle+leroy&qid=1595357310&sr=8-1

 couverture livre alchimique

 

La voie de l'alchimie dans notre modernité 

Le terme alchimie semble désuet dans la pratique. Pourtant le sens ontologique et transpersonnel offert par l'alchimie s'applique totalement à notre vie actuelle.

Se référant à l'article sur les trois oeuvres alchimiques, l'homme ou la femme qui avance dans cette voie se voit gratifié de nombreux cadeaux.

Le premier se produit dans la libération des chaines qui entravent la vie du présent. Que ce soit par un nettoyage sur un plan transgénérationnel, karmique ou encore une compréhension et une assimlation des blessures et événements traumatiques du passé, la première étape alchimique nous libère.

Elle allège de ce vécu qui a ancré la souffrance dans le présent. Selon les bouddhistes, la réminiscence des traumas nous lie par la pensée quotidienne, le lien dans le présent. Nettoyés de manière définitive, ces moments sont totalement intégrés et digérés. 

De quelle manière me direz-vous ? Tout d'abord par la transmuation d'une énergie lourde en une énergie subtile que ce soit à travers la parole juste, la traversée des émotions bloquées, des pratiques psycho-corporels comme la sophrologie.

Dans un second temps, l'homéostasie s'installe à la fois dans le corps et dans l'esprit. L'émotion est un déséquiibre dû à un besoin non satisfait que ce soit en terme de sécurité, de respect, de valeur, elle est traversée et comprise de manière plus éclairée.

L'homme et la femme dans cette étape s'appuie sur leurs valeurs personnelles. Ils se connaissent et sont au plus près de leur véritable nature. Les parts féminines et masculines sont harmonisés pour une créativité optimum. 

Nous conduisons notre chariot (coach) en toute conscience, en toute sincérité grâce à nos chevaux que sont nos ressources personnelles. 

 

Le temps de la transmutation 

La troisième oeuvre alchimique ouvre la porte du transpersonnel. Le dépassement de soi et la reliance avec plus grand que son identité personnelle. S'active alors la direction vers ce que l'on appelle communément la mission de vie. 

Bien sûr, cette voie n'est pas évidence pour tout le monde. Dans tous les cas, le travail n'existe plus. On se met au service d'une cause, des autres, du vivant, de la planète. On oeuvre, on ne travaille plus.

Le contact avec la mission de vie, l'appel irresistible du plus grand que soi s'opère parfois dans un second temps.

L'homme et la femme mettent leur contribution au profit du sacré (et non du religieux) dans chacun des domaines de leurs vies que ce soit la vie professionnelle, personnelle, relationnelle et intime.

La magie de l'alchimie offre des changements notoires, des transmutations au sens véritable du terme (prendre une énergie sous une forme et  en créer une nouvelle)  au coeur de la société.

Hermès Trismegiste (littéralement trois fois grands),  alchimiste, grand maitre fut le premier instructeur des principes occultes de l'alchimie, astrologie, astronomie. Hermès, nom grec et thoth en egyptien ayant vécu entre 5 000 et 30 000 avant J-C, auteur de la table d'Emeraude est à l'origine d'un des plus grands anciens texte mystique. Ecrite sur une tablette en émeraude dans son tombeau, les enseignements mystiques et hermétiques sont à la pointe de la connaissance.

Traduits en latin au XIIème siècle, le Kybalion découle de ce texte orignal.

Pour toute information plus précise, vous pouvez écouter cette lecture proposée sur le Kybalion, philosophie hermétique & les lois naturelles de l'occultisme et de l'ésotérime.https://www.youtube.com/watch?v=pMPd0kwOlKw&t=3091s

 

 

 

Pourquoi nos animaux de compagnie nous provoquent beaucoup d’émotions ?

Les animaux apportent aux humains beaucoup du bonheur et d'émotions positifs. et nous permettent de nous destresser

Nos compagnons à quatre pattes sont devenus des êtres à part entière de la famille pour de nombreux foyers. Ils sont nos amis.

L’histoire de l’homme au fil des temps est parallèle avec celle des animaux.

Les toutes premières représentations de nos ancêtres préhistoriques montraient les chevaux sauvages.

Le chat en Egypte était un animal incontournable. Il était vu tantôt comme un protecteur, un fidèle compagnon, un partenaire de jeu ou comme une incarnation divine.

Le chien a été domestiqué environ vers 33 000 avant notre ère, à une époque où l’homme vivait de chasse et de la cueillette  (avant l’apparition de l’agriculture).

Plus tard, vers 12 000 avant JC, on a retrouvé des chiens enterrés avec leurs maîtres signifiant ainsi leur place prépondérante dans la vie de l’homme.

De nos jours, il y a des centres commerciaux destinés à la vente d’animaux domestiques. Cela dit en passant, le fait que l’animal de compagnie soit devenu « une marchandise » est plutôt à déplorer.

Lorsqu’un animal rentre dans un foyer, il prend une place importante.

Certaines personnes vivant à la campagne au début du siècle affirmaient que les chiens sentaient la peur et que les chevaux ressentaient nos émotions.

Pendant de nombreux siècles, on a nourri le préjugé selon lequel la seule forme valable d’intelligence était la rationalité humaine. Les avancées technologiques ont permis à la science de démontrer les remarquables capacités cognitives et sensorielles de l’instinct animal.

Pourquoi et comment les animaux domestiques nous apportent autant de bien-être et de joie ?

  • La douceur de leurs pelages quand on les caresse nous procure une sensation enfantine, des câlins à nos doudou
  • Les vibrations sonores, des ronronnements des félines à basses fréquences, (entre 20 et 50 hertz) nous calme, nous apaise. Elles agissent comme une thérapie, et déclenche chez l’homme une production de sérotonine, hormone de la bonne humeur et de la qualité du sommeil. A Paris, des bars ont été crées où l’on peut venir caresser des chats pour se détendre.Un dialogue s’installe avec nos chats. On leur parle, on leur raconte nos soucis à l’instar de Raimu dans la femme du boulanger avec Pomponnette.
  • Les aboiements et frétillements de nos canins à notre retour nous procure réconfort, joie et crée une relation unique.
  • Les chiens ont une aptitude au dressage, ils sont fidèles et ont une capacité à saisir les émotions de leurs maîtres. Une étude hongroise publiée dans Current Biology a démontré que nous partageons avec les canins une région du cerveau dédiée à la voix et à la reconnaissance des émotions transmises.

Ces animaux qui soignent les êtres humains

Fort de ces constats, une véritable discipline a été créée, la zoothérapie. « Zoion » en grec signifie animal et « therapia » cure, la zoothérapie vise à utiliser les bienfaits thérapeutiques créees par les liens sociaux entre certains animaux et l’homme.

La zoothérapie n’est pas une thérapie au sens où on l’entend habituellement.

C’est un anglais du nom de William Tuke qui a eu l’idée que les animaux pouvaient améliorer les capacités de socialisation et de concentration en développant des relations régulières avec eux.

En 1796, il ouvre le York Retrait, un établissement alors réservé au traitement des maladies mentales avec une approche innovante. On pouvait se promener dans l’établissement tout en interagissant avec des lapins, des oies…

Plus tard, une étude a corroboré les suppositions de l’anglais. Sonia Lupien, neuropsychiatre et directrice scientifique à l’Institut Universitaire de santé de Montréal a mené une étude auprès de 42 jeunes autistes. Elle a pu démontrer que la présence et la relation établie avec des chiens guide (issus de la Fondation Mira*) ont permis à des enfants autistes de diminuer leur taux de stress (abaissement de leur taux de cortisol, hormone du stress). Les familles de ces enfants ont également constaté une amélioration du sommeil et une diminution des crises chez l’enfants

Il existe aussi des effets bénéfiques sur les taux de cortisol quand on se met au contact des chevaux. On parle alors « d’hyppothérapie ».

Une étude a été publiée en 2012 dans la revue Neurochemical Journal. Une équipe composée de chercheurs réalisant l’étude en Espagne à l’Université d’Estrémadure en Espagne avait organisé un parcours simple avec des chevaux et un groupe d’enfants atteints de TSA (Troubles du Spectre de l’Autisme).

Les enfants avaient pour consigne de monter les chevaux, de leur donner des ordres simples puis ensuite descendre du cheval et enlever le harnais en interagissant avec l’animal.

Les chercheurs ont tout d’abord constaté une forte diminution des gestes répétitifs et des altérations des comportements des enfants. A l’arrêt de l’activité, ils ont effectué des relevés salivaires immédiatement et ont constaté une diminution du taux de cortisol

En hôpitaux et maisons de retraite, le bienfait des animaux est validé par le fait que :

  • Les malades ou personnes âgées ne se sentent pas jugés,
  • Les ronronnements ou caresses procurées à l’animal apaisent les tensions et provoquent un état de détente et de bien-être,
  • C’est une source de distraction : pendant que les malades sont absorbés par les animaux, ils en oublient pour quelques instants leurs souffrances et leurs pathologies,
  • L’échange sans paroles est permise pour les personnes ayant des difficultés d’élocution,
  • Les personnes ayant des difficultés de motricité contrôlent leurs geste et décrispent leurs mains pour caresser doucement l’animal.

La Fondation Mira est un organisme à but non lucratif fondé en 1981 offrant gratuitement des chiens guide et des chiens d’assistance pour les personnes vivant avec des déficiences visuelles motrices ainsi qu’aux enfants présentant un trouble du spectre de l’autisme (TSA). https://www.mira.ca/fr/mission-de-mira

 

 

 

Praticienne en bien-être, je saurai vous accompagner vers le bien-être et l’épanouissement par des approches thérapeutiques holistiques.
Vivez en harmonie par la compréhension de vos émotions et l’amélioration de votre communication interne et envers le monde extérieur.

Ma formation

Sophrologue, Art-thérapeute, praticienne en EFT et Fleurs de Bach, j’ai suivi des formations à :

  • MHD 
  • Be Academie
  • Ecole de Psychologie Clinique
  • Ecole Gérard Quitaud
  • Ecole Winnermann

Formée à différentes méthodes telles la sophrologie et l’EFT, j’utilise mes pratiques et mes techniques dans ma vie professionnelle et personnelle, car je constate les effets positifs de celles-ci sur les autres et moi-même. J’ai à cœur de les mettre au service des autres avec enthousiasme.

Optimisez vos ressources pour vivre
en harmonie

Pour vivre en harmonie et améliorer votre vitalité, trois étapes se révèlent indispensables, à savoir la compréhension de vos émotions : reconnaissance des champs émotionnels, des sentiments, des sensations corporelles et prise de décision juste. La deuxième étape est la connaissance de votre personnalité. La dernière étape est l’amélioration de votre communication interne et envers le monde extérieur.

La sophrologie a été créée dans les années soixante par le professeur Alfonso Caycedo, neuropsychiatre.
Lire la suite
L’art-thérapie est un processus de soin, d’aide avant d’être une méthode.
Lire la suite
C’est un système de 38 élixirs qui couvrent l’ensemble des variantes émotionnelles.
Lire la suite
J’aurai un grand plaisir à vous accompagner avec compétence et bienveillance
Lire la suite
Je serais ravie de de contribuer modestement à vous aider à retrouver de la santé pour vivre en harmonie.
Lire la suite

Retrouvez votre force
pour une santé naturelle

 

Mes approches vous offrent la possibilité :

  • De retrouver du souffle, de l’énergie,
  • D'aborder les changements majeurs avec plus de sérénité, de visibilité
  • De gagner en confiance, en authenticité
  • De diminuer vos tensions, la pression pour une meilleure gestion de vos journées
  • D’amoindrir l’impact du stress et de ces incidences sur le physique
  • D’être en harmonie, être en bonne santé, être tout simplement.

Ainsi vous retrouverez en pratiquant une unité corps / esprit, un mieux être, de la joie, de la vitalité, un réel bien être physique et psychologique pour être au plus près de vous et de vos projets.

Pour plus de détails sur mes séances de sophrologie et coaching à Beauzelle et/ou à Seilh, ou à distance ou toute prise de rendez-vous, n’hésitez pas à me contacter.

 

Site réalisé par